Morning Mist Panorama

morning_mist_pano-8137-2wm

Les températures clémentes nous le feraient presque oublier, mais l’automne est bien là.

Les brumes matinales sont de retour, et beaucoup d’arbres feuillus ont déjà changé de couleur.

Les arbres à feuilles caduques se préparent à passer en dormance pour l’hiver et font des réserves qui serviront à la production des bourgeons lors de la montée de sève au printemps.
Ils se débarrassent de leurs feuilles fines et souples qui risquent de geler ce qui les rendrait non fonctionnelles.
L’arbre récupère les substances utiles présentes dans les feuilles, les stocke et/ou les recycle afin de les réutiliser au début du printemps.
Les feuilles, perdant leur chlorophylle – substance responsable de leur couleur verte -, prennent la couleur d’autres pigments préalablement présents mais qui étaient cachés par la présence de chlorophylle.
Elles se colorent alors en jaune ou orange (présence de caroténoïdes), ou même rouge (présence d’anthocyanes). [source Wikipedia]

Despite the current friendly temperatures, there is no doubt, autumn is there.

Morning mist is back, and several trees have changed color already.

Red-orange-yellow pigments are present in leaves the whole year round, but their colors are usually masked by green chlorophyll.
As autumn approaches, certain influences both inside and outside the trees cause the chlorophylls present in the leaves to be replaced at a slower rate than they are being used up.
During this period, with the total supply of chlorophylls gradually dwindling, the “masking” effect slowly fades away. Then other pigments that have been present (along with the chlorophylls) in the cells all during the leaf’s life begin to show through.
Carotenoids provide colorations of yellow, brown, orange, and the many hues in between, while anthocyanins provide colorations of red. [source Wikipedia]

 

Mars Landscape

Mars Landscape Panorama

Les ingénieurs et scientifiques de la NASA fêtaient hier le premier anniversaire de l’arrivée sur Mars du rover Curiosity.
Il nous a déjà fait parvenir plus de 70 000 images de la surface de la Planète Rouge.
Ces photos sont librement accessibles sur http://mars.jpl.nasa.gov/msl/multimedia/raw/

J’en profite pour partager ci-dessus un panorama que j’ai réalisé par assemblage de 4 images (Courtesy NASA/JPL-Caltech) envoyées par Curiosity depuis Mars.
Vous pouvez en faire de même avec le tutoriel sur la photo panoramique que j’ai créé ici.

NASA engineers and scientists celebrated yesterday the Curiosity rover‘s first year on Mars.
Since its landing, it has sent over 70 000 images of the Red Planet’s surface back to Earth.They are available at http://mars.jpl.nasa.gov/msl/multimedia/raw/

I created the panorama above by stitching 4 images (Courtesy NASA/JPL-Caltech) sent from Mars by Curiosity.
You can do the same using the panorama stitching tutorial that I created here.

Tutoriel : la Photo Panoramique

Microsoft ICE window

[ An English version of this tutorial is available here ]

Dans ce tutoriel, nous allons aborder les bases vous permettant de créer facilement vos propres panoramas par assemblage de photos.
L’assemblage de photos est un procédé consistant à combiner plusieurs images numériques se recouvrant, dans le but de produire un panorama ou une image de haute résolution.

Le principe consiste à réaliser une série de photos en balayant horizontalement la scène que vous souhaitez reproduire, pour un assemblage ultérieur au moyen d’un logiciel dédié produisant une image panoramique.
C’est un procédé plus intéressant que le recadrage d’une seule photo car l’assemblage assurera une bien meilleure définition de l’image panoramique, tout en assurant un plus large angle de couverture.

En mode Priorité Ouverture sur votre appareil photo, sélectionnez une ouverture entre f/8 et f/13 pour une bonne profondeur de champ. Ce sera plus facile avec un trépied si la scène n’est pas très lumineuse (sans trépied, augmentez les ISO ou choisissez une ouverture plus lumineuse si la durée d’exposition est trop longue à f/8).
Effectuez à présent la mise au point sur le plan principal puis débrayez l’autofocus afin de garder une mise au point identique sur la série de photos.
Mesurez l’exposition sur la zone la plus claire de la scène, puis passez l’appareil photo en mode Manuel en conservant ces paramètres de prise de vue (ISO, vitesse, ouverture) afin qu’ils soient exactement les mêmes pour toutes les photos de la série à assembler.
Aucun paramètre ne doit varier entre deux prises de vue par décision automatique de l’appareil photo. C’est pourquoi il faut également désactiver la balance des blancs automatique et la définir manuellement.

Vous êtes désormais prêt à effectuer la série de photos à assembler en panorama.

Evitez d’incorporer un premier plan si vous ne disposez pas d’un trépied muni d’une rotule panoramique, sans quoi des problèmes d’assemblage par logiciel surgiront rapidement (artefacts liés à des erreurs de parallaxe).
[ NB: ce tutoriel est dédié à la découverte du panorama et n’aborde pas les détails liés à cette problématique. Si vous décidez de vous mettre sérieusement à la photo panoramique, vous aurez rapidement besoin de ce matériel supplémentaire et des connaissances spécifiques liées à son bon réglage. ]

Veillez à conserver 20 à 30% de recouvrement entre les clichés successifs lors du balayage horizontal de la scène.
Pour un meilleur résultat, préférez des prises de vue en mode portrait (vertical) afin que le panorama résultant de l’assemblage des photos ne soit pas trop aplati.
Pour un résultat encore amélioré, vous pouvez faire deux rangées de photos, voire plus (en veillant là aussi à conserver 20 à 30% de recouvrement entre les rangées). Dans ce cas, un trépied devient rapidement indispensable.

Il est temps à présent d’assembler vos photos, avec Microsoft Research ICE (Image Composite Editor), un logiciel gratuit (une fois n’est pas coutume !) de Microsoft.

L’interface est en anglais et le logiciel – issu de leurs labos de recherche – n’est pas supporté officiellement, mais son utilisation est simplissime.

L’essayer, c’est l’adopter !

Téléchargement :
http://research.microsoft.com/en-us/um/redmond/groups/ivm/ICE/

[ Si vous disposez d’un ordinateur sous MacOS ou Linux, vous serez privés de Microsoft ICE. Je vous conseille dans ce cas de tester le logiciel gratuit Hugin pour assembler vos panoramas. Il est disponible également pour Windows. ]

Après installation du programme, lancez Microsoft ICE, glissez/déposez vos images à assembler depuis l’explorateur Windows vers la grande zone grise de la fenêtre de Microsoft ICE.

Le programme va automatiquement les assembler et vous afficher le panorama recherché. Il n’y a plus qu’à éventuellement le recadrer (cliquez sur ‘Automatic Crop’) et à sauvegarder le résultat dans un nouveau fichier (cliquez sur ‘Export to disk…’) .

Et voilà !

Si ce tutoriel vous a servi, ou si vous avez une remarque ou une question, faites-le savoir dans les commentaires !